samedi 6 février 2010

Changement d'adresse…

… Dans quelques secondes, vous serez redirigés vers le nouveau blog : Chez Willow…
A bientôt dans ma nouvelle cuisine virtuelle. N.

Velouté d'hiver

Moi, me plaindre, non, jamais! Enfin, un peu parfois, mais c'est toujours mérité, jamais exagéré… Quoiqu'il en soit, prendre 10 minutes pour déjeuner dans le calme, loin de tout parasite (élève et direction compris), ça ne me semble pas trop demander, si?
J'ai donc décider de reprendre les bonnes habitudes en apportant mon repas quotidiennement, m'empêchant ainsi de sombrer dans la facilité du petit traiteur tout proche, mais qui me force à quitter ma prison, pardon mon bureau au moins 7 minutes, intolérable!

Pour deux repas parfumés:

  • Une tranche de courge muscade
  • 2 gousses d'ail
  • 1 filet d'huile d'olive
  • 2 c. à s. de basilic surgelé
  • sel, poivre
  • 10 cl de lait de châtaigne la mandorle

Eplucher la courge et la couper en morceaux. Eplucher l'ail et garder les gousses entières.
Faire revenir l'ail dans un filet d'huile d'olive. Ajouter les morceaux de courges et couvrir d'eau. Fermer la cocotte minute et compter 10 minutes de cuisson dés le sifflement.
Ajouter le lait de châtaigne et mixer. Saler et poivrer au goût.

lundi 1 février 2010

La raclette : plat de l'hiver!

Oyé, oyé, il fait froid par ici, non? C'est pourquoi j'ai ré-instauré la raclette de façon hebdomadaire. Et non, la raclette ne fait pas grossir! Il suffit juste d'être raisonné et raisonnable. C'est à dire ne pas se contenter des pommes de terre, mais ajouter des légumes verts cuits à la vapeur, des champignons crus, des bouquets de chou fleur à la vapeur, des oignons en rondelles, de la truite fumée en lieu et place de la charcuterie… Enfin, en achetant votre fromage à raclette non tranché, vous vous apercevrez vite qu'il existe tout un tas de types de fromages à raclette. Mon préféré : celui au poivre vert, un délice!
Et bien sûr le tout est de ne pas faire un concours du plus gros mangeur de fromage! Laisser parler votre corps, et vous verrez que la raclette peut être tout à fait équilibrée.

En plus de tout c'est un plat convivial et chaleureux idéal par ces longues soirées d'hiver. Pour ce faire, il suffit simplement d'avoir un appareil à raclette, le mien étant en plus particulièrement joli, je n'ai aucun mal à laisser trôner cet ustensile de cuisine indissociable de l'hiver au centre de ma table, et en période de crise, osons le dire, il fait partie des appareils d'électroménager qui restent très abordables pour les fous - folles de cuisine comme moi…
Alors, qu'attendez-vous?