samedi 26 avril 2008

Repas tout doux pour un tête à tête de saison

L'homme est revenu de ses vacances, content d'être parti, mais aussi content d'être revenu (heureusement pour moi…). Du coup pour lui montrer que j'étais contente de son retour, j'ai préparé un bon repas en tête à tête, mais avec des produits de saison savoureux et plein de goûts. Il faut dire que après un cours particulier avec le Chef Jean-Sébastien Bompoil, je sais tourner des artichauts! Je n'ai donc pas perdu mon temps pendant les vacances de l'homme, je me devais de lui en faire la démonstration…

Pour le risotto:
  • 2 artichauts
  • 3 tomates confites
  • 30 g de beurre
  • quelques copeaux de parmesan
  • 1/2 cube de bouillon bio
  • 100 g de riz
Tourner les artichauts pour ne conserver que le coeur, le meilleur. Couper les en fines lamelles et poêler dans de l'huile d'olive en retournant sans cesse pour qu'ils soient saisis, mais croquant et non pas brûlés. Faire fondre un peu d'huile d'olive dans une poêle à bords hauts et nacrer le riz. Emietter le cube sur le riz et ajouter 1 à 2 louches d'eau chaudes. Remuer constamment en ajoutant de l'eau jusqu'à ce que le riz soit cuit et moelleux. Ajouter alors les artichauts et les tomates confites émincées. Saler et poivrer. Lier le risotto avec le beurre et les copeaux de parmesan.

Pour le poisson (ne le cherchez pas sur la photo, il n'y ai pas):
  • 2 pavés de saumon
  • le jus d'un citron
Retourner les pavés de saumon dans le citron, saler et poivrer. Enfourner 10 minutes à 200°C. Servir le risotto avec le poisson

Et en dessert? Un clafoutis à la rhubarbe (recette et photo à venir)…

Si c'est pas de la douceur ça?Notez au passage mon ravissant plateau que je pensait réserver aux thés de l'après midi mais qui offre aussi beaucoup de possibilités lors des repas en célibataires… Merci encore à Figaro qui se reconnaîtra pour cette gentille attention.

2 commentaires:

anne a dit…

et bien il devait être d'autant plus content de rentrer!

les chéchés a dit…

un repas tout doux à deux... tout ce dont j'ai besoin en ce moment... pour ce consoler du printemps...