samedi 28 juillet 2007

Brioche honteuse


Pourquoi honteuse? Tout simplement parce que cette brioche est réalisée avec une pâte à tartiner dont la composition me fait frémir rien qu'à l'évocation, j'ai nommé le Nutella. Mais, je dois confesser que cette brioche est destinée à l'homme qui est un peu tristoune en ce moment d'une part, et qui d'autre part n'a cure de mes lubies bios/écolos… En plus, un peu de honte est vite passée, et surtout je me ferais un plaisir de refaire cette recette avec une pâte à tartiner ou une purée d'oléagineux sucrée Jean Hervé.

Pour une grosse brioche:
  • 450 g de farine
  • 30 g de beurre
  • 100 g de nutella
  • 1 oeuf
  • 210 g lait ribbot tiédi
  • 30 g de sucre
  • 1 c. à c. de sel
  • 2 c. à c. de levure SAF-instant
Mélanger la farine avec la levure, le sel et le sucre. Ajouter l'oeuf, le nutella et le beurre en parcelles. Pétrir en incorporant progressivement le liquide. Laisser lever 2 heures au chaud, puis rompre la pâte. Pétrir à nouveau, et placer la pâte dans un moule à cake chemisé de papier sulfurisé. Laisser lever 45 minutes. Passer un peu de lait sur le dessus de la brioche avant d'enfourner à 170 C° pendant 20 minutes.


6 commentaires:

perrine9 a dit…

ben moi je mangerai une tranche sans honte !!

choumie a dit…

C'est bon la honte dans ce cas là !!!

lory a dit…

ahh, j'aime bien les belles brioches comme ça!!

auré a dit…

J'en ai faite une avec de la purée de noisettes, c'était super bon mais ça modifie la texture (en fait je n'avais du coup pas mis de beurre)

margot a dit…

oh, la honte!!! non, je rigole!!! c'est bien d'avoir la honte dans ce cas-là!!!
margot(margotcuisine.canalblog.com)

L-Fy a dit…

Moi j'en mangerai bien une tranche et c'est sûr je n'aurai pas honte du tout