mardi 22 janvier 2008

Pain de campagne à la châtaigne

Premier message depuis le Septième de la tour! Un bien jolie vue, des arbres, le ciel: les vacances quoi!
Le pain est décidément au cœur de mes préoccupations, mais pas seulement des miennes puisque pour m'accompagner dans le train se trouvait le dernier numéro du magazine Régal, avec un dossier consacré, vous le devinez sans doute, au pain! Eric Kayser mon héros panesque y est bien sûr cité comme le nouveau super boulanger que les foules s'arrachent, à juste titre soit dit entre nous.
Voici un pain moelleux et un peu humide grâce à la farine de seigle. La tendresse de ce pain vient contraster avec le croquant des noix et des petites graines de figues, un poème en bouche… Un pain tout à fait adapté à la région Grenobloise d'ailleurs: de la châtaigne, des noix, l'hiver exprimé dans la mie…


  • 100 g de farine de châtaigne
  • 70 g de farine de seigle T130
  • 330 g de T80
  • 1 c. à c. de miel de montagne
  • 2 poignée de noix
  • 3 poignées de figues sèches
  • 1/2 c. à c. de levure
  • 2 c. à c. de sel
  • 150 g de levain liquide
Mélanger les farines avec le sel et la levure. Ajouter le miel et le levain liquide, puis pétrir en ajoutant progressivement l'eau. Lorsque la pâte est souple et homogène (elle reste un peu collante à cause de la farine de seigle), ajouter les noix et les figues. Laisser reposer 2 heures au chaud, puis rompre la pâte. Former une boule de pain et placer dans une cocotte chemisée de papier. Couvrir et laisser reposer au frais pour la nuit. Le lendemain, inciser le pain et enfourner couvert dans le four froid en réglant la température sur 240°C. Laisser cuire 50 minutes, puis laisser refroidir sur une grille.

3 commentaires:

Eliz a dit…

Une version sans noix et je suis preneuse!
Quelle réussite! Les farines qui le composent, j'adore!

Fabienne a dit…

La farine de chataigne c'est pas ce qui manque chez moi en ce moment ...

Clea a dit…

Est-ce que le pain est au programme, aujourd'hui, au septième de la tour ??