mardi 1 janvier 2008

Bûche façon fôret noire


Voici donc la première partie des mes desserts de fête pour le réveillon du nouvel an. L'homme ayant validé la qualité de la crème au beurre, ainsi que son mélange avec la cerise, je me suis lancée les yeux fermés.
Pour la génoise, je ne reviens pas dessus, c'est toujours la même chose, c'est d'une simplicité enfantine, surtout grâce à mon kenwood: plus besoin de monter les oeufs au bain marie, ni même de séparer les blancs des jaunes, il travaille pour moi!
Pour la crème la méthode reste la même également, mais j'ai remplacé la vanille par 2 c. à s. de cacao non sucré, et j'ai adapté les proportions à 5 jaunes.
  • 5 jaunes d'oeufs
  • 200 g de beurre
  • 30 g d'eau
  • 150 g de sucre
  • 2 c. à s. de cacao non sucré
Prévoir en plus
  • des cerises confites
  • de la confiture de cerises
Imbiber de sirop au kirch la génoise avant de répartir de la confiture de cerises, ainsi que quelques cerises confites hachées. Répartir ensuite la moitié de la crème et rouler la génoise. Recouvrir en couvrant les extrémités et répartir quelques cerises confites entières pour la décoration. Garder au frais et saupoudrer d'un peu de cacao au moment de servir.
Comme toujours, il y a les pro et les anti bûche, mais à une exception près, cette bûche a été appréciée.
Je pense que mon boulanger ne me verra plus non plus pour la bûche. Après la galette, le pain et les entremets, ça commence à faire beaucoup, mais qu'est ce que c'est bon.
Maintenant je vais reposer un peu mes mains et mon estomac, quoique ces petites vacances n'aient pas été fatales pour moi, bien au contraire. Comme quoi un peu de repos, il n'y a que ça de vrai…

1 commentaire:

lory a dit…

mmmmh,t buche me donne l'eau à la bouche...
bonne année!