dimanche 23 septembre 2007

Yaourts à la fleur d'oranger, ou comment retrouver le gâteau de son enfance…

La fleur d'oranger et moi c'est une grande histoire qui date depuis que j'ai à peu près 9 ans, âge auquel j'ai senti pour la première fois ce parfum délicieux, et c'était dans un gâteau au yaourt confectionné par la mère d'une camarade. Ma mère ne faisait pas de gâteau au yaourt ne se sentant pas la capacité d'égaler celui de ma grand-mère, qui pour une raison que j'ignore m'a transmis sa recette, mais ne m'en a jamais fait… Quoiqu'il en soit, à partir de cette époque pour moi, gâteau au yaourt et eau de fleur d'oranger ne faisaient qu'un. Ce n'est que bien plus tard que j'ai découvert que cette eau florale était un des ingrédients typiques des pâtisseries orientales, et également plus tard que j'ai su que le gâteau au yaourt, il n'y avait rien de plus bête et qu'il se déclinait à l'envie.
Pour en revenir à nos yaourts, ceux-ci sont donc pour moi un concentré de bonheur, et s'ils me rappellent à ce point le gâteau de mon enfance c'est sans doute parce que le dit gâteau était confectionné à base de yaourt, expliquant alors les saveurs familières qui se retrouvent ici dans un tout autre type de met.

Pour un retour en enfance:
  • 1 litre de lait écrémé (parce qu'on se surveille maintenant qu'on est une grande fille!)
  • 1 yaourt de brebis
  • 4 c. à s. d'eau de fleur d'oranger
  • 3 c. à s. de lait en poudre
Battre ensemble tous les ingrédients et répartir dans les huit pots de la yaourtière. Mettre en marche et laisser travailler la technologie pendant 10 heures avant de placer au frais au moins 4 heures.
Bon voyage…

1 commentaire:

$ha a dit…

Tiens c'est une bonne idée cette association d'ingrédients pour des yaourts!