vendredi 26 octobre 2007

Crêpes au lait de coco

L'homme et moi vivons une période très difficile: le four est mort…! Il aurait fêté ses trois ans le 1 novembre, sans doute un coup du sort pour nous faire prendre conscience qu'acheter des appareils ménagers le jour des morts ne peut que les destiner à une fin tragique… Quoi qu'il en soit, c'est un vrai problème puisque mon four est en fait un four micro-onde combiné, donc ce n'est pas un appareil qu'il me manque mais deux. Inutile de dire que cela tombe au plus mauvais moment, puisque je subis en ce moments les velléités bienveillantes de mon dentiste, ainsi que le renouvellement de mes frais universitaires doublés à ceux du CNED, sans oublier la cotisation annuelle à la RATP… Bref un mois d'octobre que je suis bien contente de voir se terminer même si novembre ne s'annonce pas forcément mieux… Mais comme même au fond du trou on peut avoir de l'espoir, ma maman m'a gentillement proposé de m'offrir un nouveau four qui sera là vendredi. 
OK, ce n'est pas le four que je voulais au départ puisque n'ayant de toute évidence pas le compas dans l'oeil j'avais omis un détail de taille: les dimensions du four à loger dans ma mini cuisine, je me suis donc rabattue sur un autre modèle mais qui n'était pas disponible tout de suite…
N'ayant plus de four, les petits déjeuners s'en sont évidemment trouvés affectés, et l'homme n'a d'ailleurs pas manqué de le faire remarquer, aussi ais-je creusé mes méninges pour finalement me rendre compte que des crêpes seraient parfaites! Mais attention, pas n'importe quelle crêpe, des crêpes au lait de coco pour apporter un peu de soleil à nos matins brumeux, froids et disons le, pas sympa du tout en ce mois d'octobre finissant.
  • 300 ml de lait de coco
  • 2 oeufs
  • 150 g de farine
  • 1 c. à s. de sucre complet
  • 3 c. à s. de cidre
Passer tous les ingrédients au blender et faire chauffer la poêle à crêpes. Huiler légèrement cette dernière en prenant garde de ne pas confondre le sopalin et vos doigts (pas comme moi…!), et commencer la cuisson de la première crêpe, celle qui est toujours ratée. Continuer ainsi jusqu'à épuisement de la pâte. Déguster bien chaud, ou faire légèrement réchauffer sur une casserole d'eau chaude avant le petit déjeuner. J'ai fourré ces crêpes avec de la confiture de noix de coco, de la confiture de lait et avec une pâte à tartiner maison dont la recette va suivre… 
Alors, même sans four, ne suis-je tout de même pas une fée du logis?

4 commentaires:

Lisanka a dit…

Tu en as de la chance, d'avoir une maman aussi attentionnée. Rien de tel que de bonnes crèpes pour te remettre d'aplomb!

Isabelle a dit…

Très intéressant comme recette. Moi qui adore le goût de la noix de coco, je vais adorer!!

Nestelle a dit…

Excellente idée le lait de coco ! Je testerai car ça m'intrigue

$ha a dit…

Des ingrédients à tomber!!! Je veux bien les goûter moi!