dimanche 21 octobre 2007

Flan à la brousse et aux haricots vert, ou la nouvelle découverte de Willow!


Mille mercis à la Belle au blé dormant pour cette recette, et surtout des milliards de mercis pour m'avoir pousser à persévérer dans ma recherche de brousse de brebis, me forçant à découvrir ce produit merveilleux. Comment décrire la sensation ressentie lors de l'ouverture du paquet.? Voyez vous je suis quelqu'un qui renifle les choses, ainsi ne soyez pas offusqué si je ne demande pas forcément à goûter votre met, mais juste à le sentir…
La plupart du temps c'est en effet ainsi que je procède et bien souvent l'odeur me contente, et ce n'est que plus tard que je goûte réellement le produit. Il arrive parfois que l'odeur me plaise plus que la saveur, comme c'est le cas pour le fromage de chèvre que je n'aime pas du tout, mais dont l'odeur, particulièrement lorsqu'il est gratiné, me ravie les papilles…
Quoiqu'il en soit la brousse m'a conquise sur tous les niveaux, et je dois dire que si elle n'avait pas été destinée à une réalisation précise, elle aurait fini en tartine sur du pain avec un peu de miel… Il faut que j'en retrouve, je suis devenue addict!
  • 250 g de brousse de brebis du Larzac
  • 1 oeuf
  • 2 poignées de haricots noirs devenus vert cuits à la vapeur
  • sel, poivre
  • 1 c. à s. de levure malté
  • 1 c. à s. de flocons de quinoa
Battre la brousse avec l'oeuf et ajouter délicatement les haricots pour ne pas les transformer en bouillie. Verser cette préparation dans un moule à cake chemisé. Parsemer de levure maltée mélangée à des flocons de quinoa et enfourner à 210 C° pendant 30 minutes.
Ce plat se mange aussi bien chaud que froid, accompagné d'une salade et de quelques céréales…

4 commentaires:

Eryn a dit…

C'est bon ce genre de terrine, avec la ricotta, c'est délicieux aussi ! Mais tu as raison, la brousse a une odeur peu commune. Et un goût qui s'allie avec beaucoup de mets :)

Rosa's Yummy Yums a dit…

Une superbe terrine! C'est bon et vraiment pratique...

Bises,

Rosa

Lisanka a dit…

Une très belle idée recette!

belleble a dit…

Depuis le temps que je veux commenter ce billet... Il m'a comme qui dirait filé entre les doigts.
Ravie en tout cas de t'avoir donné l'envie de découvrir la brousse de brebis. Du Larzac, elle doit être délicieuse ! Tu as refait des tests depuis ?