lundi 22 octobre 2007

Pain pimenté à la pomme de terre et à la ciboulette

Cela faisait longtemps que je voulais tester le pain aux flocons de pomme de terre, mais j'avoue que l'ajout d'ail ne m'emballait pas plus que ça quand j'ai soudain eu une révélation: de la ciboulette! Étant une grande fane de cette petite herbe qui a la délicatesse d'être à la fois jolie à regarder, douce au toucher tout en étant exquise, je ne pouvais donc que succomber. J'ai simplement ajouter un peu de piment à l'affaire pour que la douceur de ce pain n'en finisse pas par devenir âcre de perfection…
  • 400 g de T80
  • 40 g de flocons de pomme de terre (priméal en paquet de 500 g)
  • 50 g de farine de Kamut
  • 1,5 c. à c. de sel
  • 2,5 c. à c. de levain fermentescible
  • 1 c. à c. de jus de citron
  • 300 à 320 g d'eau tiède (les flocons boivent beaucoup…)
  • de la ciboulette
  • une pincée de muscade
  • une pincée de piment d'Espelette
Mélanger les farines avec les flocons de pomme de terre, le sel, le levain et le sucre. Ajouter la ciboulette et les épices. Mettre le jus de citron dans l'eau et incorporer le liquide progressivement. Lorsque la pâte est souple et homogène, laisser lever 2 heures au chaud. Rompre la pâte, former une boule et placer celle-ci dans une cocotte en fonte après avoir donner quelques coups d'un couteau bien aiguisé sur le dessus du pain. Laisser lever 45 minutes. Enfourner à froid à 240 C° avec le couvercle. Laisser cuire ainsi 30 minutes, puis baisser à 220 C°, découvrir la cocotte et poursuivre la cuisson 15 minutes. Laisser refroidir sur une grille.
La mie qui se révèle sous une croûte croustillante est d'une douceur incomparable, et le parfum léger de la ciboulette s'associe parfaitement au piment, apportant une touche de piquant au moeulleux irresistible de ce pain…

2 commentaires:

Eryn a dit…

Je n'ai jamais goûté les pains à la pomme de terre ... Mais avec la ciboulette, ça ne peut être qu'une bonne alliance !

Rosa's Yummy Yums a dit…

Encore un pain qui donne envie! La pomme de terre doit apporter beaucoup de moelleux...

Bises,

Rosa